deux
Swiss Chef Trial HES-SO Valais-Wallis
Untitled Document
|de | fr|

NEWSLETTER

10 août 2018

 NumÉro 3

 

 

 

 

 

Cheffe de projet :

Prof. Anne-Gabrielle Mittaz Hager

HES-SO Valais-Wallis

Rathausstrasse 8

3954 Loèche-les-Bains

079 609 90 63

gaby.mittaz@hevs.ch

 

Membres du groupe projet :

 

Prof. Nicolas Mathieu

HES-SO Valais-Wallis

Rathausstrasse 8

3954 Loèche-les-Bains

079 300 44 31

nicolas.mathieu@hevs.ch

 

Prof. Roger Hilfiker

HES-SO Valais-Wallis

Rathausstrasse 8

3954 Loèche-les-Bains

079 688 34 90

roger.hilfiker@hevs.ch

 

 

Le mot de la Cheffe de projet

 

 

 

L’été bat son plein, et j’espère que chacun de vous peut profiter de cette belle période.

 

L’étude Swiss CHEF Trial, planifiée sur trois ans, se situe à un moment « charnière » de sa planification : le recrutement a débuté il y a deux ans (Juillet 2016) et se terminera dans une année (Juin 2019). Il reste donc encore 11 mois pour inclure 206 sujets et atteindre les objectifs fixés. L’évolution du recrutement nous permet d’envisager ce défi comme réalisable.

 

Lors du Symposium Seniors 2018 qui s’est déroulé à l’hôpital de Sierre le 7 juin 2018, M. Patrick Crettenand, physiothérapeute et référent médico-thérapeutique pour la Gériatrie au CHVR, a décrit ce projet en ces mots :

« …, prendre en charge des patients fragiles, identifiés à risque de chute et mettre en place sur leur lieu de vie des moyens pour éviter qu’ils ne glissent dans la dépendance, … la possibilité d’offrir à nos patients sortants un suivi professionnel pendant un an, une opportunité incroyable qui ouvre potentiellement la voie à un changement de vie, … une aubaine, une chance incroyable pour eux et pour la science. »

 

Les premiers résultats disponibles montrent que tous les patients ayant été suivis durant six mois ont amélioré leur vitesse de marche et la force de leurs membres inférieurs de manière statistiquement significative  (http://www.swiss-chef-trial.ch/pages/Media/Poster%20Montreux_11.06.18_OK.pdf). Ils ont également diminué de manière significative leur peur de chuter.

 

 

Mme Anne-Marie Rohrer, physiothérapeute, nous a fait le plaisir de rédiger pour vous, un « petit mot de… » que je vous laisse découvrir dans cette 3ème Newsletter.

 

Au nom du groupe de projet, je vous souhaite bonne lecture et vous donne rendez-vous en Décembre 2018 pour de prochaines nouvelles.

                                                                       

 

Anne-Gabrielle Mittaz Hager